MADAGASCAR

MADAGASCAR | Mission Les Vélos d’Ambalakilonga

L’ASSOCIATION SOUTENUE

Ce projet de développement d’un petit artisanat de réparation et vente de vélos a été initié et mis en place par une petite association stéphanoise il y a 8 ans, LVDA (Les vélos d’Ambalakilonga). Suite à plusieurs voyages à Madagascar, le futur fondateur de LVDA a constaté le manque de vélos disponibles à Madagascar pourtant parfaitement adaptés aux conditions du pays et aux besoins des villageois. A l’inverse en France, on pouvait observer une grande disponibilité de vélos usagés grâce au développement de la pratique du vélo et au nombre de vélos mis au rebut pour en acquérir un nouveau. De ce double constat est née l’idée du projet consistant à récolter en France les vélos inutilisés ou jetés pour les récupérer et les amener à Madagascar où des jeunes formés et aidés sur place pourront vivre en s’installant comme vendeurs et réparateurs de vélos.

LA MISSION

DBN prend en charge le micro-crédit accordé à chaque jeune qui doit s’installer à l’issue de sa formation. Ce microcrédit individuel de 1200€ lui permet de payer son atelier avec une boîte à outils et de disposer de 3 vélos en bon état qu’il pourra vendre lui-même. Le remboursement du micro-crédit est réalisé en moins d’un an et permet donc d’assurer les fonds nécessaires pour le versement d’un micro-crédit à de nouveaux utilisateurs l’année suivante.

DBN a complété cette dotation par une participation aux frais de formation des jeunes (800€ pour la formation 2015). Il est envisagé dans un premier temps de passer de 1 à 2 formations par an, ce qui pourrait porter le nombre de jeunes de 12 à 24. Pour ce faire, il faudra sans doute augmenter la capacité de ramassage des vélos en France mais ce n’est pas un problème puisque l’association en récupère assez facilement et stocke actuellement davantage de vélos qu’elle ne peut en envoyer. Il est toutefois envisagé dans un 2e temps de pouvoir progressivement trouver des pièces sur place car les frais de douane et les taxes portuaires sont de plus en plus importants.

LES CHIFFRES CLES

Démarrage en 2015

2 000 € de dons

12 personnes aidées

Je fais un don